デリダとメルロ=ポンティにおける制度(化)の問題  [in Japanese] La question de l'institution chez Derrida et Merleau-Ponty  [in Japanese]

Access this Article

Abstract

Merleau-Ponty a élaboré son concept de l'institution en heritant des idées de l'<i>Urstiftung</i>, de la sédimentation, de la réactivation, qui sont mentionnées dans <i>L'Origine de la géométrie</i> de Husserl. Un autre philosophe français qui avait recherché la phénoménologie husserlienne, Jacques Derrida, lui aussi a développé sa propre théorie d'institution en mettant en question particulièrement les institutions de la philosophie, de l'éducation, du driot, du politique, etc. Merleau-Ponty définit l'institution comme « les événements qui déposent en moi un sens, non pas à titre de survivance et de résidu, mais comme appel à une suite, exigence d'un avenir », alors que Derrida dit en anglais : « If an institution is to be an institution, it must to some extent break with the past, keep the memory of the past, while inaugurating something absolutely new ». Ces énoncés suggèrent, me semble-t-il, que ces deux philosophes pensent, des points de vue différents, l'institution comme l'événement. Nous recherchons la possibilité de découvrir, à propos de l'institution, une dimension commune à ces deux penseurs.

Journal

  • Les etudes merleau-pontiennes

    Les etudes merleau-pontiennes 18(0), 98-108, 2014

    The Merleau-Ponty Circle of Japan

Codes

Page Top